Bouvines à l'heure médiévale avec son nouveau géant Philippe Auguste

Ce premier week-end de juillet sera très festif à Bouvines, avec son et lumières, feu d'artifice, village médiéval et baptême du géant.

02/07/2014 à 18:38 par Anne-Sophie Hourdeaux

LE regard est franc et doux, la moustache bien taillée, le costume élégant. Fier et sédui­sant, cet homme-là n’est pas n’importe qui : il est roi. Guer­rier certes, avec une épée à sa ceinture, mais une main ten­due en guise de proximité avec son peuple. Ce roi-là est fran­çais. Il s’agit de Philippe Auguste. Le vainqueur de la bataille de Bouvines en 1214 revient sur les pas de sa vic­toire, pour vous emmener dans un voyage à travers le temps.Bouvines jusque-là n’avait pas son géant. C’est chose faite grâce aux festivités autour des 800 ans de la bataille, et grâce au talent du facteur de géants Dorian Demarcq (basé à Ron­chin). Philippe Auguste rejoint donc la grande famille des géants, tradition bien ancrée dans notre région. Avec ses 3,40 mètres de haut et ses 40 kg, il en impose, drapé dans sa côte de maille et son manteau bleu roi piqueté de fleurs de lys dorées, arbo­rant sa couronne. La main droite est ouverte, paume vers le haut, en guise de paix et d’accueil. « C’est un clin d’oeil au dernier vitrail de la bataille de Bouvines, présent dans l’église Saint Pierre. On y voit le roi de France après la bataille, avec ce geste d’ouver­ture vers son peuple », explique Simon Toumit, étudiant en management et valorisation économique du patrimoine, en stage à la mairie de Bouvines pour 6 mois. Il est en charge plus spécifiquement du bap­tême du géant.

Un baptême avec 22 « cousins »

Philippe Auguste a pris place pour l’instant dans la grande salle de la mairie. Il a déjà fait une première sortie, invité à la fête de la confrérie des cha­pons à Marquette le 6 juin der­nier. Mais le grand événement que le roi attend, c’est son bap­tême, qui aura lieu dimanche 6 juillet. Le départ d’un cortège de 22 géants des environs aura lieu à 11 h, d’un parking situé rue du Maréchal Foch. Les mar­cheurs rejoignent la mairie de Bouvines vers 11 h 30, où les attend Philippe Auguste. Puis le cortège redémarre, direction le jardin de l’UFCV (Union fran­çaise des colonies de vacances). Plus de 200 personnes accom­pagneront les géants !« Philippe Auguste fermera la marche avec son parrain, Gil­bert de Quicampois de Ville­neuve d’Ascq, et sa marraine, Jeanne de Flandre de Mar­quette. Arrivé sur place, il remontera l’allée faite par les géants, avant d’être baptisé. Des musiciens seront présents : l’Or­féon Jazz Band Circus de Tour­coing, les harmonies de Rosult, Hornaing et Ath en Belgique. Des dragées seront distribuées », précise Simon Toumit.La volonté est de créer une association autour de ce nou­veau géant, pour le faire vivre et l’emmener dans des fêtes à travers toute la région.

Village et spectacle médiévaux

L’événement prend place dans un grand week-end de festivi­tés, puisqu’un spectacle, impli­quant 70 figurants, une troupe équestre, des cascadeurs et 200 bénévoles, s’installe pour 4 représentations nocturnes (du 3 au 6 juillet). La bataille de Bouvines sera contée en 30 tableaux, mis en scène par Emilie Tommasi.Une équipe de costumières et une autre d’accessoiristes ont aidé bénévolement à l’organi­sation. Lundi 30 juin, Lucien, Jean-Paul, Daniel et Xavier étaient encore en train de pein­dre et de réparer des épées et boucliers en bois ! Chaque soirée se conclut par un feu d’artifice. Samedi 5 et dimanche 6 juillet, c’est un vil­lage médiéval qui sera recons­titué dans les prés de Bouvines pour parfaire cette ambiance XIIIe siècle.Le week-end est hautement familial, puisque les animations sont variées et ludiques. Une pâture sera l’écrin du village médiéval (située rue Saint Hubert), qui comptera des artisans (potier, forgeron, enlumineur…), des démonstrations (maniement des armes), un marché aux couleurs du Moyen Âge, des ateliers pour enfants (conteur, initiation à la forge, écriture à la plume, modelage), des spectacles (théâtre, marionnettes, acrobatie…).

Si la pluie…

Mais attention : si le village médiéval des 5 et 6 juillet est ouvert à tous, le son et lumiè­res est complet depuis plus d’un mois. Chacune des quatre présentations verra 1 500 spec­tateurs ! Une seule incertitude qui fait frémir tous les organisateurs d’événementiels en plein air : la météo. Si la pluie et les orages s’invitent en fin de semaine, il faudra annuler la quasi-totalité des rendez-vous.Entrée pour le village médiéval (5 juillet 14 h à 20 h et 6 juillet 10 h à 20 h) : 2 €. Autres rendez-vous : Tour de France à Bouvines-Cysoing le 9 juillet ; marche et concert de la paix le 20 juillet, 800 ans de la bataille le 27 juillet (messe, concert). Rens. : 09 64 40 32 37.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Votre opinion

Casque obligatoire à vélo pour les enfants : qu'en pensez-vous ?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Lille - Jeudi 30 mars 2017

Lille
Jeu
30 / 03
22°/12°
vent 36km/h humidité 39%
Ven17°-12°
Sam16°-8°
Dim16°-5°
Lun16°-5°
Résultats sportifs de votre région
Go